contactContact contactMétéo contactLiens contactPlan du site contactMentions légales contactItnt.fr
anneau
D
L
M
M
J
V
S
PATRIMOINE
carré rougeL’Eglise paroissiale et l’orgue :
carré rougeLa Chapelle Saint Julien la Tourette
carré rougePetit patrimoine
L’Eglise paroissiale et l’orgue :
L'église actuelle fut conçue en 1874 par l'architecte FAVROT; c'est un édifice de style roman, à trois nefs et un grand déambulatoire au chœur. Les trois autels sont en marbre blanc. On peut y admirer les confessionnaux et les boiseries du chœur en chêne massif, très finement sculptés. Son origine et son histoire sont décrites dans l'historique ci-dessus.

L'orgue a été construit au milieu du 19e siècle par M. Cavalier, facteur d'orgues amateur, sacristain et carillonneur à la cathédrale de Mende. Ce 'cabinet d'orgue' comprend un clavier avec 5 jeux et 258 tuyaux confectionné exclusivement en bois (notamment en noyer et épicéa), auquel s'ajoute ultérieurement un second sommier actionné par le même clavier, sur lequel repose deux jeux et demi, augmentant ainsi le nombre de tuyaux à 393, chiffre qui n'a plus varié depuis. Le travail de construction se termine en 1845. C'est en 1966 que l'abbé Fraisse, curé à Saint Pal de Mons, se porte acquéreur de l'instrument. Suite à un rapport réalisé par Marie-Claire Alain, rapporteur de la commission des orgues en Auvergne, l'instrument est proposé pour un classement aux Monuments Historiques. Le rapport de Mme Alain signale une mécanique très compacte et très soignée, des sonorités et des qualités musicales remarquables. L'arrêté de classement, daté du 18 mars 1977, classe l'instrument parmi les Monuments Historiques. Depuis 1970, un certain nombre de restaurations indispensables à la survie et à l'utilisation future de l'orgue ont été effectuées. Saint Pal de Mons et ses habitants sont très fiers de posséder un témoin unique en son genre par sa composition, sa qualité et son constructeur.
fleche bas
La Chapelle Saint Julien la Tourette
Son origine remonte fin 11e ou 12e siècle. Elle se situe au lieudit Laval. De style roman, elle est dédiée à SAINT JULIEN LA TOURETTE, Evêque. En 1820, le village de Laval comptait 11 maisons et 44 habitants, et Saint Julien La Tourette, village autour de la chapelle, 7 maisons et 25 habitants. La chapelle possédait la statue en bois polychrome de Saint Julien, évêque, de Saint Jean François Régis et Saint Jean Baptiste. Restaurées sous l’égide de la commune, ces statues ainsi que deux précieux angelots en bois doré datant du 12e ou 13e siècle, se trouvent remisés au grenier de la sacristie.
Un cardinal de la Cour Romaine avait fait don à un prieur d’une relique de Saint Laurent. Cette relique fut authentifiée par Montseigneur de Bonald, évêque du Puy, de 1823 à 1840, qui la scella de ses armes. Depuis des temps très anciens, cette chapelle était un lieu de pèlerinage le lundi de Pentecôte. Une foule très nombreuse venait implorer Saint Julien et Saint Laurent.
Beaucoup de paysans venaient faire bénir du sel ou du son. Pendant la guerre de 1914-1918, les soldats en permission venaient prier dans cette chapelle et prélevaient, avec leur couteau, un bout de bois de la statue de Saint Julien, comme relique. Avant la restauration de la chapelle, vers 1935, de nombreux ex-voto ou graffitis sur les murs, témoignent de la reconnaissance des grâces obtenues. La chapelle est désormais inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques.
fleche bas
Petit patrimoine

>> La croix de Lichemialle
Son origine remonte au 16e siècle, très probablement à 1530. Cette croix est d'inspiration forézienne, ce dont témoigne son long fût en grès monté sur une base cubique. En 1972, Louis Bernard, sculpteur stéphanois, chargé de l'inventaire des monuments historiques et auteur d'une œuvre monumentale sur 'Les Croix du Forez', entreprend la restauration de la croix. Il sculpte entièrement le corps du CHRIST, à l'exception des pieds. Il restaure également, au revers, la Vierge couronnée portant l'enfant Jésus. D'autres personnages figurent sur la croix notamment Saint Antoine et sa clochette et un personnage imaginaire sculpté par Monsieur Bernard. Cette croix remarquable est placée au centre du village de Lichemiaille.

Suite à plusieurs détériorations dues à des accidents de voitures, l'original  de la croix est entreposé dans le hall de la médiathèque de St Pal de Mons et la copie est située à sa place initiale, au centre du village de Lichemialle

 



>> Le moulin de Vial


>> Le pont de la Vache, le pont du diable, le pont de Raucoules
Ces différents sites constituent des lieux de paix et de quiétude pour tous les passionnés de pêche et de randonnées.

fleche bas
 
bas de page