Restauration de la Chapelle de Laval

14/01/2019
Restauration de la Chapelle de Laval
La Chapelle Saint Julien la Tourette a bien plus fière allure aujourd’hui !

Oui, les travaux ont duré, oui il y a un surcoût, mais le résultat est à la hauteur de ce que l’on pouvait en attendre.

Il a fallu plus de temps que prévu, parce qu’il a fallu aménager et ensuite négocier pour garder libre l’accès au chantier, parce que la Direction Régionale des Affaires Culturelles (responsable légal de ce monument classé) a imposé des travaux supplémentaires, parce que la réalisation a demandé beaucoup plus de minutie, de débauche d’ingéniosité et de temps de travail qu’imaginé au départ.

Il coûte plus cher qu’initialement prévu, parce que c’est au cours du travail que des faiblesses du bâtiment sont apparues : différences de niveaux à supprimer, étanchéité à parfaire,  que la DRAC a voulu des réalisations supplémentaires : charpente en bois rond travaillé à la main, partie de la couverture en tuiles biseautées.

Mais grâce aux connaissances de l’architecte du patrimoine et à l’habileté, l’ingéniosité et l’engagement de l’artisan (G. Michelland de l’entreprise 1,2,TOIT), l’édifice a énormément gagné en solidité et beauté.

Merci à tous ceux qui, en participant à la « chaîne humaine, en nettoyant le site, en rénovant la cloche, en nous encourageant (…) ont contribué au succès de l’opération.

NB : Les photos proposées ont été prises par M. Glenn Michelland

Protection du haut des murs
Protection du haut des murs
Pose des pannes
Pose des pannes
Fixations des tuiles
Fixations des tuiles
Image de la coquille St Jacques
Image de la coquille St Jacques
Approvisionnement du chantier
Approvisionnement du chantier
Si ! Elle sonne !
Si ! Elle sonne !